PORTRAIT OF A FAMILY

30 March 2018

19 May 2018

TAKAHIRO KUDO



PORTRAIT OF A FAMILY


A solo show by TAKAHIRO KUDO


30 March > 19 May 2018



SUMMARY


en
Portrait of a Family consists of new pieces from Snow White, Blinkers and new series : Portrait of a Family, entitled as the exhibition title.
The series plays with Japanese family registry system.
In the first stage of the series Takahiro Kudo treats « Koseki » : Japanese family registry system, and his partner’s « Familienbuch » : German family registry, as two family portraits.
Despite of the fact they serve the same (or least similar) purpose, the depiction of a family unit and the visual outcomes appear differently, because of the cultural contexts they are integrated. The pieces question the ideas of a family formulated by different authorities and their alterations and limits as the depicting mechanisms in the age of globalization and social media.
Relating elements:
– Series Blinkers : « You » and « me » located on different contexts (sheets), bounded by a « passe-partout » as if they are a single image hidden. Thus the work refers to the idea of pairing, and its fundamental separation as two individuals behind.
– Series Snow White : The series employs a freezer vitrine to enable milk to remain shaped. However the container also harms the contents; removing water from milk, resulting in deformation of the shapes. Thus the work inquires the relationship between the container and the contents, especially here the law and the individuals. Gradual decay of the rings questions the idea of the engagement and inevitable shift in the relationship.


fr
Portrait of a family se compose de nouvelles pièces appartenant aux séries Snow White et Blinkers, ainsi que d’une nouvelle série : Portrait of a Family, dont l’exposition tire son nom.
Cette série s’intéresse au système de registre japonais.
Dans une première étape, Takahiro Kudo utilise son « Koseki » (Système d’enregistrement de la famille japonaise) et le « Familienbuch » (registre de famille allemand) de son partenaire, comme deux portraits de famille.
En dépit du fait qu’ils servent un même but (ou du moins un but similaire), la représentation d’une unité familiale et son aspect visuel prennent une forme différente, en raison des contextes culturels auxquels ils appartiennent. Les œuvres interrogent l’idée de famille, formulée par différentes autorités, et leurs altérations et limites en tant que mécanismes de représentation à l’ère de la mondialisation et des médias sociaux.
Notes complémentaires:
– Série Blinkers : « You » et « me » imprimés sur deux contextes (feuilles) différents, et délimités par un passe-partout donnant l’impression qu’ils appartiennent à une seule image cachée. Ainsi, le travail se réfère à l’idée du couple, et à sa séparation fondamentale en tant que deux individus.
– Série Snow White : La série utilise une vitrine réfrigérante pour permettre au lait de conserver sa forme. Cependant, le récipent nuit également au contenu. En se retirant du lait, l’eau entraîne la déformation des formes. Ainsi, l’oeuvre interroge la relation entre le contenant et le contenu, plus particulièrement ici entre les lois et les individus. La disparition progressive des anneaux questionne l’idée de l’engagement et du changement inévitable dans une relation.




PRESS RELEASE


Portrait of a Family – en


Portrait of a Family – fr


Portrait of a Family (+ Anno Fons) – Artworks / Oeuvres