OEUVRE(S) AU NOIR

3 February 2017

18 March 2017

Featured Artists





OEUVRE(S) AU NOIR


CAROLINE LE MÉHAUTÉFALCONE
guest artist : ARNAUD GERNIERS


03 february > 18 march 2017




SUMMARY


fr
Le noir enveloppe et engloutit, il est caverne et abîme. Le noir est essentiel à de nombreuses étapes de transformations ; il est la couleur imaginale d’une metanoïa individuelle, d’un détournement ou d’un retour sur soi, voire même d’une “nuit noire de l’âme”, l’obscurité lumineuse de la compréhension de soi. Dans l’exposition Oeuvre(s) au noir, le noir représente l’éclipse des schémas familiers d’identité et de sens. Elle nous plonge dans un état de désorientation, d’épuisement visuel. Les artistes le décrivent comme un “noir plus noir que le noir”. Pourtant, loin de s’en alarmer, ils s’en réjouissent même : il exprime la conjonction avec le potentiel débordant et illimité du psychisme dans lequel pouvait être conçu l’embryon doré du moi. Par leurs travaux alchimiques, les artistes nous rappellent que tout au long de notre vie – dans les rythmes circadiens du sommeil et de l’éveil ; durant les périodes d’introversion quand les attraits du monde extérieur se figent et que le transpersonnel se rencontre à l’horizon de la conscience – nous sortons continuellement de l’obscurité et nous y retournons. Les ténèbres sont notre première réalité, la future énigme de notre devenir. Si l’on pénètre consciemment dans l’obscurité et que l’on endure son siège, elle deviendra la source mystérieuse et familière de la transformation et de l’inspiration, à laquelle, régulièrement, nous retournons reconnaissants :


Toi, l’obscurité d’où je suis issu,
Je t’aime plus que la flamme
Qui trace les frontières du monde.

Rainer Maria Rilke, L’obscurité.




PRESS RELEASE


Oeuvre(s) au noir – en


Oeuvre(s) au noir – fr


Oeuvre(s) au noir – artworks